Un déclic récent pour me protéger du syndrome de l’imposteur.e

C’est sans doute l’un des sentiments les plus partagés dans le monde académique. Mais je me suis récemment rendue compte qu’éprouver ce sentiment d’imposture revenait en fait à discréditer le jugement des gens que j’admire le plus. Horreur !